• Grâce à l'obstination des riverains, la deuxième portion de la route des vignes est percée

    Paragraphe précédent : plan google où l'on voit bien au centre le tracé rectiligne de la deuxième portion de la route des vignes.
     
    PERCEMENT DE LA ROUTE DES VIGNES

     

    Le chemin des Vignes ( c'est-à-dire la première portion, appelée plus communément route des Vignes) a tiré son nom du fait que, jadis, les Tanneries de la Suze offraient à leurs salariés méritants une toute petite parcelle de terre délimitée par des "passages" dits de brouette afin que les heureux bénéficiaires puissent y planter de la vigne pour leur consommation personnelle. Sur un cadastre d'époque, on voit très bien ces multiples parcelles mais on doute de la qualité du vin tiré de ces petits vignobles...


    Le tracé de la deuxième portion du chemin dit "des Vignes" a été adopté par la commune en 1879 : il passe à travers des bois de sapins.

     

    (photo collection personnelle)


     Le Maire dépose un second dossier suite à une autre pétition concernant le tracé du futur chemin dit "des Vignes".

    A l'origine, les habitants du secteur des Oliveries et de Saint Julien pour venir dans le bourg de FILLÉ devaient emprunter un parcours assez "éprouvant" ce qu'on appellerait aujourd'hui un chemin de "grande randonnée".  Celui-ci partait du chemin d'intérêt commun n° 8 du Mans à la Suze par FILLÉ pour se terminer chemin vicinal n° 4 de FILLÉ à Voivres en passant par les Bouillons, les Oliveries, Saint-Julien, la Pelousette et la Croix Bobet.

    Suite à maintes pétitions des habitants concernés,  après en avoir délibéré et après âpres discussions, le Conseil adopte à titre de sacrifice communal un emprunt à la Caisse des Chemins Vicinaux et accepte, provisoirement, à titre de sacrifice particulier la souscription d'une somme donnée par cent douze personnes.

    Par la suite, le conseil demande une nouvelle étude du chemin des Vignes en quittant l'ancien chemin à la Pelousette pour passer par les bois de sapins et pour aboutir au Clos Colin vers le n° 4.

    Il faut savoir, en effet, que deux cents personnes traversent régulièrement ces bois de sapins venant du secteur des Oliveries, Saint-Julien, La Pelousette pour se rendre au bourg de FILLÉ et autant dire que pour les habitants des Oliveries, Saint-Julien, etc... passer par la Croix Bobet pour rejoindre la route de Voivres et tomber sur l'actuelle route de la Libération pour enfin arriver au bourg, c'est un sacré "parcours du combattant". Ainsi, donc, beaucoup empruntaient les "chemins de traverse" par les bois du Gros Chesnay avec les risques que cela comportait à l'époque... (chemins boueux, etc..).

     

     

    image0

    plan de Fillé-Guécelard avant le percement de la 2ème portion de la route des vignes. On voit que l'ancienne route des vignes qui s'appelait plus exactement "chemin des vignes", et qui passe entre la section D et la section C, rejoint les Gruttières puis reprend la route surlignée en noir qui passe à la Croix Bobet pour retrouver la route de Voivres : un vrai parcours du combattant, Une seconde portion au milieu de la forêt était absolument nécéssaire.

     

     

    Birdfly2

     

     

     


    Monsieur CARTERET Charles décède en cours de mandat le 21 Janvier 1878.

    Le dernier loup a été tué dans la Sarthe en 1880. Il existait des loups à Fillé car une mare porte le nom de 'La mare aux loups" ; on y accède par un petit chemin situé au début de la route des vignes avant le bois du Gros Chesnay. Bernard Locca a peint la mare aux loups pendant son séjour durant l'été 1952.

    D'autres noms de lieux-dits ou de villages dans la région rappellent la présence de loups (Louplande qui signifierait la Lande des loups)... etc.

     

    Ci-dessous, Tableau de Bernard Locca, peintre d'un certain renom, natif de Saint-Brieuc, qu'il a peint de la mare aux loups à Fillé en août 1952.

     

    JARDIN 469

     

     

    JARDIN 472


    sources manuscrites sur la scission de Fillé et Guécelard : archives de la Mairie de Fillé et bnf.fr en ligne.
    sources manuscrites sur la réunification de Fillé et Guécélard : récit historique et chronologie remis par des historiens de Guécélard à Monsieur le Maire de FILLE en 1996
    sources manuscrites sur le tracé de la route des Vignes : archives de la Mairie de FILLE et récits de la mémoire des anciens de Fillé.

     

    LIENS :

     

    LE ROBOT DE LISA BUZZ

     

    a href=http://blog.lisabuzz.com>Lisabuzz.com parle de UNION DE FILLE-GUECELARD : Pincez-moi ! Est-ce un rêve ? Un songe ? Une hallucination ? Choisnet christiane a réussi a réunir en un seul blog (UNION DE FILLE-GUECELARD) tous les ingrédients nécessaires au plaisir de l internaute. Où donc Choisnet christiane et son esprit brillant ont-ils dégotté la formule magique du web ? Hélàs, je l ignore. Mais une chose est sûre : je retournerai souvent sur UNION DE FILLE-GUECELARD, du bonheur en pixels. signé http://blog.lisabuzz.com


    Litérature                 

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :